Mocky, un « pauvre » au milieu des loups

Il est très rare que je regarde ma TV ou tout au moins que celle-ci m’absorbe, puisqu’elle et moi sommes encore en lutte, mais ce qui devait arriver arriva. Étant derrière cette autre machine – mon ordinateur – slalomant entre les quenelles, j’entendis une voix, bien pire des cris, mon œil rotulien prit automatiquement position sur ONPC de l’équipe Ruquier  -  le drolatique des moins de 5 ans  -  avec à ses côtés la clone de Zemmour, Polony et le clone Nauleau, Aymeric Caron – le con du mois de Soral -, ainsi que la grande gueule Jean-Pierre MOCKY; ce dernier présentait son dernier film, Le Renard Jaune, que je ne critiquerais pas, puisque ne l’ayant pas vu … Cela étant, Mocky est passé au yeux des cons, un homme irréfléchis, n’acceptant pas la critique, en somme un gros con parce-que pas à la hauteur d’un Spielberg jonglant avec ses millions injectés dans un bateau de négrier bien chrétien, non, Mocky fait dans l’artisanat, ses films coûtent 6 sou, ses acteurs ce peut être toi et moi, sa gueulante c’est celle du peuple, ce peuple qui disparaît et laisse place à des spectateurs à l’image de Caron qui aime la richesse du Film via les acteurs du moment, des décors subliment, d’ailleurs Caron n’est pas has-been, c’est un virile de notre époque, de gauche, barbe de 3 jours et bien-pensant, de quoi faire bander toute la tapettocratie Française.

La critique ne loupe jamais ce pauvre Mocky, minable, mal habillé, on en sentirait presque l’odeur du personnage en lisant la richissime daube des inrockuptibles qui aiment la merde, oui, mais avec du pognon la merde n’a plus d’odeur pour Serge Kaganski . A se demander que fout ce réalisateur qui ressemble à s’y méprendre à mon boucher du village ? Ce franchouillard amateur de litrons, il est bien trop semblable à ce peuple que l’élite méprise, pas une thune pour plaire à la cour et il ose avec sa gouaille rétorquer face cette assemblée de professionnels de la critique ? Farfadet qu’il est notre Mocky. Attend, mais t’es qui au départ Momo ? Fait pas chier qu’on te dit, c’est fini le petit film sans budget, les Caronnistes ne veulent pas du cul avec un zeste de poésie, non, il veulent du cul dégénéré à la Femen, qu’elle se fasse tringler dans une robe Yves Saint Laurent, une bouteille de Mendis Brandy dans le cul en lisant la petite Lulu à voix haute, là t’as du scénar mon con. Faut se mettre à la page, prend un compte en Suisse, soit pour le mariage homo, GPA, PMA, Gender, achète une palette de vaseline et tu verras ça passe !

Mais non, t’es têtu – pas comme un Descoings c’est sûr – mais tu lâches rien, tu te plais avec tes pauvres, ces cons de pauvres qui applaudissent Caron comme le peuple qui vote Hollande.

T’es peut être juste dans le vrai, forcément, sinon ce serait notre barbue et sa pouffiasse demi vielle peau. Bref, le pire n’est pas la critique mais que ces cons n’ont pas vu que t’as fait un film à toi tout seul durant cette soirée et qu’ils n’étaient que des personnages, encore une fois, ça t’auras pas coûté un pesos ! Bravo l’artiste.

http://www.dailymotion.com/video/x10gtcn

Pensetouseu

中國 天津 Chine Tianjin, Pr... |
ninomouss |
Paparaziweb |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Accueil du site
| M. Leduc, prof d'Histoire-G...
| Infos Bgayet