Médine dans le collimateur des antifas pour son soutien à Dieudonné via la Quenelle

Et oui, encore et toujours, la police de la pensée s’offusque des milliers de soutien que suscite l’humoriste Dieudonné. Dernier soutien en date, le rappeur Médine qui n’hésite pas, à deux reprises, en s’affichant sur facebook avec ce fameux geste de la quenelle, ce même geste qui fait trembler Le Drian et agace les antifa d’Action Antifasciste Paris-Banlieue.

(Cliquez sur l’image pour voir l’article)

Médine dans le collimateur des antifas pour son soutien à Dieudonné via la Quenelle dans actu medineDrôle de voir les anti-systèmes antifa sur la ligne du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian qui avait demandé mardi 10 septembre au soir des « sanctions » en condamnant « avec la plus grande fermeté » le geste de deux militaires qui, en mission Vigipirate à Paris, qui avait été photographiés devant une synagogue faisant le geste de la quenelle. (1)

Ce sont ces mêmes petits flics d’Action Antifasciste Paris-Banlieue qui n’hésitaient pourtant pas à frapper les femmes musulmanes lors du manifestation antisioniste avec en tête le petit Julien Terzic, le comble pour des antifas n’est ce pas ?(2)

bwdbp6qimaaqwcw dans Dieudonné
Tout laisse à penser que cette association jadis financée par SOS racisme perd la bataille, il faut bien évidement trouver d’autre solution, Félix Marquardt est  là pour donner l’impulsion pour se refaire une jeunesse collabo du système, je vous renvoi à l’excellent article de la revue Faits & Documents d’Emmanuel Ratier, tout y est ! (3)

Médine en a glissé une et d’autres arrivent derrière pour enfoncer ces pseudos antifa.

(1) http://pensetouseul.unblog.fr/2013/09/11/militaires-la-quenelle-qui-fait-basculer-larmee-francaise/

(2) http://pensetouseul.unblog.fr/2009/06/09/julien-terzic-antifa-vs-dieudonne-soral/

(3) http://www.egaliteetreconciliation.fr/Qui-est-Felix-Marquardt-20228.html

Page Facebook : Quenellophobie: Soutien aux deux militaires chasseurs alpins

pensetouseul

Clément Méric : Rico (Blackskin) responsable d’Action Antifasciste Paris-Banlieue coupable

Contrairement à ce que nous raconte Mohamed Slimani, membre de l’action antifasciste Paris-banlieue, Clément Méric n’est pas tombé dans une embuscade, bien au contraire puisque selon l’enquête ce sont les skins qui sont tombés dans un guet-apens tendu par des militants d’extrême gauche qui voulaient en découdre. (1) Il est prouvé que la gauche extrême d’Action Antifasciste Paris-Banlieue a aussi sa part de responsabilité au même titre que le JNR, puisque que ce dernier se voit menacé de dissolution. Clément Méric appartenait aussi à la CNT de Brest qui avait pris à partie Dieudonné (voir vidéo ici)
Clément Méric : Rico (Blackskin) responsable d'Action Antifasciste Paris-Banlieue coupable dans actu capturerrico
Mais que sait-on de AAF (Action Antifasciste Paris-Banlieue) ?

Il apparaît que le chef de cette troupe n’est autre que Rico (Blackskin) (financé par  Felix Marquardt ?), à l’époque membres des Red Warriors tout comme notre fameux Julien Terzic, ce même Terzic qui allait frapper des musulmans lors de la manifestation en soutien à la Palestine, d’ailleurs son frère a été membre du Bétar tout comme le frère de Julien Dray ancien trotskiste. (2) Le comble pour un antifa !

Pour en revenir à Rico (que vous pouvez découvrir dans le documentaire de Marc-Aurèle Vecchione sorti le 12 juillet 2008)(3), il apparait surtout dans l’ombre, pas un mot dans les médias, pas un mot pour Clément Méric, il a certainement la virilité d’envoyer des gamins à la boucherie, sur ce point il faut avouer que ses compétences dans ce domaine sont bien huilées. La nostalgie touche le petit Rico, puisque voir resurgir une guerre des rues en embrigadant des petits bourgeois et du prolo de banlieue l’émoustille au plus haut point, bien évidement Riri restera chez lui aux manettes comme pilotant un drone Israélien. C’est pas beau la vie ?

Y a t il une raison pour vouloir relancer la machine ?

Dernièrement, la rencontre entre Joe Dalton (black dragons) et Alain Soral avait anéanti la manipulation des Antifas,(4) la mort de Clément Méric tombe donc à pic. Mathias Cardet a évoqué que notre petit Rico voudrait le soulever (tabasser). Voir vidéo ci-dessous

Mais pour mieux vous éclairez, je vous laisse avec Mathias Cardet , plus à même pour décortiquer les antifas et l’extrême droite racialiste, manipulé par les mêmes. A savoir que cette vidéo est limite prophétique étant donné que sa mise en ligne date du 5 juin 2013, 1 jour avant la mort de Clément. Entretien réalisé par Egalité & Réconciliation.

http://www.dailymotion.com/video/x10pm2h

(1)  Le scénario de la mort de Clément Méric s’éclaircit

(2) Julien Terzic,Besancenot « antifa » VS Dieudonné ,Soral

(3) ANTIFA – Chasseurs De Skins

(4) Conférence d’Alain Soral, Mathias Cardet et Jo Dalton au théâtre de la Main d’Or

Pensetouseul

Les Antifa responsables de la mort de Clément Méric ? Témoignage Ayoub et Antifa !

Les Antifa responsables de la mort de Clément Méric ? Témoignage Ayoub et Antifa ! dans actu images

Nous avons très peu d’informations concernant les circonstances de la mort cérébral d’un jeune homme Antifa Clément Méric, les médias ciblent le JNR de Serge Ayoub et profitent de l’état de choc pour pointer une responsabilité sur le Front National, la stupidité de Bergé va plus loin en accusant la Manif Pour Tous, puisque le sang du cadavre encore chaud doit servir la cause de ce dernier, une honte ! (Bergé, voir ici)

Pourtant, le site  lePoint.fr donne d’autre éléments :

De son côté, Serge Ayoub, dirigeant des Jeunesses nationalistes révolutionnaires – ou Troisième Voie –, a pris « le temps de se renseigner » sur les circonstances précises de l’agression. Selon lui, « trois jeunes hommes et une fille, la compagne de l’un des jeunes » se sont rendus « normalement » à une vente privée dans le quartier Saint-Lazare :

« Ils ont été pris à partie par cinq militants d’extrême gauche qui leur ont promis de les massacrer à la sortie. Le service d’ordre de la vente privée en a été témoin. Il a proposé à ces trois jeunes plus la gamine d’attendre [...].

La sécurité est descendue pour demander aux jeunes d’extrême gauche de s’en aller. Au bout d’une demi-heure d’attente, la sécurité leur a proposé (aux autres jeunes, NDLR) de descendre en disant que cela s’était calmé [...].

Quand ils sont descendus dans la cour – la vente se situait dans les étages –, les jeunes d’extrême gauche les attendaient. La sécurité est sortie une deuxième fois pour les accompagner dehors [...].

Un peu plus loin dehors, ces cinq jeunes hommes les attendaient encore. À ce moment-là, les jeunes d’extrême gauche ont porté les premiers coups, en tout cas il y a eu une bousculade[...].

Les trois n’avaient qu’une seule envie c’est de s’en aller, de partir. »

Selon Serge Ayoub, « il y a une responsabilité » à faire porter « sur des gens comme Mélenchon » parce que « ce sont eux et les gens d’extrême gauche qui incitent à la haine depuis des mois et des années » :

« Ce n’est pas anodin de s’appeler “chasseurs de skins”, ce n’est pas anodin de se dire “antifa”, ce n’est pas anodin de chercher partout à lutter contre un fascisme qui n’existe pas.(1)

_____________________________________

Ci-dessous le récit d’un militant d’Alternative Libertaire qui était avec Clément Méric

 

« Nous imaginons très bien l’émotion qui doit être la vôtre à l’annonce de la mort du camarade Clément Méric. Vous voulez certainement comprendre, voilà donc ce qui s’est passé : mercredi après-midi, vers 17h, nous nous sommes rendus, A., S. et moi, à une vente privée de vêtements rue Caumartin. En sortant du lieu, A. et moi avons croisé trois skinheads néo-nazis arborant des t-shirts « white power » et « blood and honor ». Nous les avons vus glisser dans leur sac à dos les coups de poings américains, avant de rentrer. S., qui n’était pas encore sorti, les a apostrophés, ulcéré par leur panoplie. Nous en sommes restés-là.

Nous avons ensuite attendu Clément qui se rendait avec quelques minutes de retard à la même vente. Nous l’avons prévenu de la présence des néo-nazis et avons décidé d’attendre qu’ils sortent pour retourner à la vente avec Clément. Un des vigiles est venu nous voir pour nous demander de ne pas déclencher de bagarre devant le magasin. Nous lui avons promis que nous ne comptions pas nous battre, ce qui était vrai au regard de la configuration (gros sacs, caméras et de nombreux passants). Nous avons également signalé que les skins portaient des armes sur eux et le vigile nous a dit qu’il allait les fouiller et les remettre aux deux policiers qui étaient présents sur les lieux.
Quelques minutes plus tard les deux policiers sont ressortis seuls, et derrière les vigiles, cinq skins ont quitté les lieux. Ils se sont dirigés vers nous. Ils nous ont encerclés, sortis des coups de poing américains et se sont jetés sur nous. Nous ne nous attendions pas à un tel affrontement, mais nous ne pouvions pas fuir, littéralement dos au mur. Clément a été touché au visage par un coup de poing américain. Nous avons finalement réussi à les faire fuir, mais trop tard ; Clément est mort sur le coup.
Nous avons été entendus par la brigade criminelle qui poursuit son enquête pour homicide volontaire.
Nous n’oublierons jamais notre camarade et ami Clément Méric, militant à Solidaires Etudiant-e-s et l’Action Antifasciste Paris-Banlieue.
Un grand merci pour tous les camarades présents devant l’hôpital et qui ont veillé jusque tard dans la nuit. Merci également à tous ceux qui nous ont envoyé des messages de soutien. (2)

Le service d’ordre n’a apparemment pas la même version des faits si l’on en croit les propos recueillis par Serge Ayoub !

La violence antifa est quotidienne, il suffit de se rappeler de Julien Terzic et du service d’ordre de Besancenot qui n’hésitait pas à taper sur des musulmans, ce qui pour un antifa est à n’y rien comprendre ! (voir ici)

Il serait peut être temps de se demander pourquoi les encadrants des organisations antifa poussent des jeunes tout juste majoritaires à casser du Skin, partir à la chasse, au risque que cela prenne une tournure tragique ?

(1) http://www.lepoint.fr/societe/un-militant-d-extreme-gauche-tabasse-par-des-skinheads-en-etat-de-mort-cerebrale-06-06-2013-1677021_23.php

(2) http://npaherault.blogspot.fr/2013/06/a-paris-un-militant-de-gauche-tue-par.html

Pensetouseul

L’Association France Palestine Solidarité (AFPS) ne veut pas de Dieudonné, pourquoi ?

L’Association France Palestine Solidarité (AFPS) tire à boulets rouges sur Dieudonné, ne souhaitant pas la venue de ce dernier à Besançon pour son spectacle FOXTROT(1). L’AFPS justifie sa position puisque Dieudonné a fait monter sur scène Robert Faurisson, celui-ci étant l’un des précurseurs des Chambres à Gaz pour les Nuls (2). Il s’avère que pour l’AFPS, l’entrée sur scène de Faurisson ne relève pas de la liberté d’expression, sans doute que cette association pro-palestinienne auto-proclamé préfèrerait voir l’humoriste Dieudonné s’adonner au Zouk ou le voir se trimballer en Sloggi sur la chanson de Saga Africa !

L'Association France Palestine Solidarité (AFPS) ne veut pas de Dieudonné, pourquoi ? dans actu r20nmdb9

Alain Soral est aussi la preuve irréfutable des accointances de Dieudonné avec l’extrême droite, étant donné qu’il était ancien membre du Comité central du FN, mais qu’il quitta à cause du positionnement de Marine qui trouvait rentable de tirer sur les musulmans (3) (détail non mentionné par l’AFPS).

Et pour finir, le baptême de la fille de Dieudonné qui a pour parrain Jean-Marie Le Pen, laisse pantois l’Association France Palestine Sioniste Solidarité, excluant le fait que Dieudonné avait à cette occasion donné de la viande aux journalistes pour enfin exister et au passage glisser une Quenelle aux journalistes (4) (détail encore non mentionné par l’AFPS), rappelons aussi que Jean-Marie était le premier homme politique à avoir condamné publiquement Israël dans l’opération plomb durci (5).

Le communiqué se finit avec la vidéo  Conférence « La Galaxie Dieudonné, pour en finir avec les impostures » (6) En parlant d’imposture, la suite va nous montrer que l’AFPS en est une belle !

Cela étant dit, il serait temps de comprendre qui est cette Association AFPS, qui la dirige pour comprendre qui elle soutient véritablement.

L’Association France Palestine Solidarité (AFPS) à pour président Jean-Claude Lefort, ancien député communiste du Val-de-Marne de 1988 à 2007, décoré des insignes de Chevalier dans l’Ordre de la Legion d’Honneur 7 décembre 2011 (indice n°1 fion de Hamster), en mai 2009, il a été élu président de l’Association France Palestine Solidarité (AFPS). Il succède à Bernard Ravenel. (7)

Jean-Claude Lefort n’a pas trouvé bon de suivre les ouvriers partis au Front national, préférant se soumettre au mondialisme financier comme tous les partis de gauche, il n’était apparemment pas sur la même ligne de Georges Marchais à  Montigny-les-Cormeilles, 21 février 1981 (8), jean-jean était pourtant secrétaire particulier de Georges Marchais de 1971 à 1979.

Son prédécesseur Bernard Ravenel était de la même trempe que Jean-Claude Lefort, n’hésitant pas à faire le salle boulot via des accusations d’antisémitismes avec la complicité de l’UJFP, Marcel Charbonnier en fut la victime, ce qui lui a valu un interdit professionnel et un procès, qu’il gagnera fort heureusement, cela n’aura toutefois pas fait du bruit dans les journaux. (9)

Pour la petite histoire, L’AFPS s’est opposée en 2008 à l’exploitation par la société Veolia d’une ligne de tramway reliant Jérusalem et la Cisjordanie, notamment deux colonies. L’AFPS est déboutée le 30 mai 2011 par le Tribunal de Grande Instance de Nanterre. L’AFPS a annoncé avoir fait appel. C’est fort honorable me direz-vous ? En effet, sauf que Véolia a obtenu la régie de la distribution d’eau sur une partie de l’Île de France, comprenant la circonscription du député Jean-Claude Lefort. Ironie du sort !

De qui dépend l’AFPS ?

L’Association France Palestine Solidarité (AFPS) dépend du CICP, né en 1976 d’une volonté politique de mettre des moyens matériels et humains à la disposition d’associations soutenant des luttes de libération nationale, défendant les Droits de l’homme, solidaires avec les travailleurs immigrés, pour faciliter leur travail et développer la solidarité, celui-ci fournit aux associations de solidarité internationale et aux mouvements sociaux, les moyens techniques, logistiques et matériels propres à leur permettre d’exercer leurs libertés d’activités, d’expression et de réunion, ainsi qu’à d’autres organismes tels que des centres de formation.(10)

Gustave MASSIAH, est le fondateur du CICP, l’homme a su rassembler au sein de son association la propagande anti-Syrienne, anti-Lybienne, anti-Iranienne via divers associations 

Qui retrouve-t-on au CICP ?

Ben justement on retrouve l’Union juive française pour la paix (UJFP) dont le président de Richard Wagman, qui n’est pas en reste pour dicter sa loi chez les pro-palestiniens.

En effet, quand, à la veille d’une manifestations, il se pose en gendarme et avertit qu’ « un dispositif spécial est prévu pour séparer le cortège de tout élément douteux (…) dont les mots d’ordre risqueraient de discréditer le mouvement de solidarité ». A la question d’un militant outré :« Qui sont les commissaires politiques et autres grands inquisiteurs chargés de faire la liste des « éléments douteux » ? M. Wagman répond : « Moi (…) et ajoute « les « éléments douteux » qu’il faut tenir à l’écart et dont il faut se démarquer sont des partisans d’Israël Shamir qui ont fièrement brandi son ouvrage antisémite « Le visage caché d’Israël »… ». (repris de l’article Sylvia Cattori) (9)

On y retrouve ATTAC dont Jean-Claude Lefort (encore lui)  était co-animateur du groupe parlementaire, et membre de la Commission des affaires étrangères de l’Assemblée nationale.

La Ligue des femmes iraniennes pour la démocratie (ex-Organisation Mondiale de la Solidarité des Femmes Iraniennes = O.M.S.F.I) fait aussi partit du CIPC, la présidente est Irène Ansari, les principes fédérateurs sont :

* La laïcité.
* La nécessité de l’instauration d’un système politique démocratique en Iran (par les bombes ?), régime parlementaire et pluraliste qui soit au service de tous les membres de la nation iranienne.
* Le droit du peuple iranien à disposer de lui-même.
* L’égalité des droits et des chances entre tous les membres de la nation, notamment entre les sexes.
* La mise en place d’organisation d’aide et de solidarité aux familles iraniennes, en particulier au sein de la population exilée.
* Le développement de liens de solidarité entre les femmes iraniennes et les femmes des autres pays. (Pour information, les femmes représentent 60% des étudiants en Iran)

Le CICP n’est pas en reste pour utiliser la propagande contre la Syrie via Indymédia (11), ce même Indymédia qui reçoit des aides financières de :

George Soros’s Open Society Institute, de la Fondation Ford, de la Glaser Foundation, et de la Tides Foundation (qui aurait versé à INDYMEDIA un don de 376.000 dollars en 2001). (12)

On pourrait rester des heures à démanteler le CICP et de ces liens avec le CNT par exemple, qui avait comme chef du Service d’Ordre Julien Terzic lié avec le Bétar et la Ligue de défense juive, passé maître en tabassant des femmes musulmanes sur les marchés (13) et les autres liens avec la  CGT, le PCF, le PS Rasl’Front, Scalp…

Dossier complet sur le CICP : http://www.aredam.net/gustave-massiah.html

On comprend ce que fout l’Association France Palestine Solidarité (AFPS) au milieu de tout ce merdier ! Une chose est certaine, Jean-Claude Lefort a réussi sa reconversion, même s’il doit fermer sa gueule devant le président de l’UJFP. La hiérarchie est respectée, on comprend mieux pourquoi Dieudonné et Soral dérangent cette officine qui opère à faire taire les dissidents sérieux.

Si vous avez des informations à me faire parvenir pour allonger le CV, n’hésitez pas.

(1)   Dieudonné n’est pas le bienvenu à Besançon

(2)   Les Chambres à Gaz pour les Nuls

(3)  Alain Soral : Pourquoi il avait rejoint et quitté le Front National ?

(4) Dieudonné sur le baptème avec Jean-Marie le Pen

(5)  Vérité LE PEN Gaza béké Irak Iran

(6) La Galaxie Dieudonné, pour en finir avec les impostures

(7) Jean-Claude Lefort sur Wikipédia

(8) Georges Marchais à  Montigny-les-Cormeilles

(9) L’accusation d’antisémitisme ne fait pas toujours recette

(10) CICP : Centre international des Cultures Populaires

(11) Propagande anti-Syrienne

(12) « L’antifasciste » Boutoleau et la très américanophile « Professor » Ornella Guyet

(13) Julien Terzic,Besancenot « antifa » VS Dieudonné ,Soral

Pensetouseul

[Affaire] Ilham Moussaïd dégage :Le NPA est dévoilé

Elle est pas belle la vie sans voile ? 

bureau16.jpg
C’est bon ,ça c’est fait ! la jeune Ilham Moussaïd, 22 ans, portant le voile, candidate dans le Vaucluse a dégagée du Nouveau Parti Antivoile (NPA) comme prévus (ici) par la volonté du facteur Bobo du Sacré-Coeur à Paris, étape numéro 2 sera d’éviter les manifs pro-palestinienne avec son amis Julien Terzic (un risque de ratonnade énorme au vu du foutage de gueule du facteur envers les musulmans), étape numéro 3 : rapprochement subtile vers les officines Sionistes ou Fdesouche ou les deux et peut être récupération du canapé rouge de Drucker, volé par le Frère Mélenchon pris en flagrant délit de Franc-Maçonnerie (ici) !        

Comme m’a dit un camarade, Ilham Moussaïd pourra toujours rejoindre le PAS ou E&R !

bureau14.jpg

 __________________________________________________________________

 Ilham Moussaïd, candidate voilée aux élections régionales, a démissionné du Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), révèle Mediapart. Comme elle, les onze autres militants du comité quartier populaire d’Avignon ont claqué la porte, sur fond de désaccord sur la laïcité et le féminisme. «J’ai rejoint le NPA parce que j’avais entendu, et apparemment mal compris, l’appel de la LCR. J’avais cru que les exploités, les prolétaires, les classes populaires étaient les bienvenus. Force est de constater que ce n’est pas tout à fait le cas», explique l’un d’entre eux, dans une lettre. «J’avais pourtant l’impression que le débat progressait bien dans le respect des positions de chacun. Entre les deux positions les plus contradictoires, il y a toute une gamme de nuances qui sont bien plus majoritaires. Et du point de vue d’Avignon, il y a eu beaucoup d’avancées en interne sur ces questions», déplore Olivier Besancenot, interrogé par le site Internet.

http://www.lefigaro.fr/

 

Besancenot ne connait pas Bilderberg ni les Sionistes

 Une Quenelle We Are Change Paris.

Besancenot ne connait pas Bilderberg ni les Sionistes dans actu porte_voix

Olivier Besancenot n’a pas l’air de connaitre le groupe Bilderberg qui est un rassemblement annuel et informel d’environ 130 membres, essentiellement américains et européens, et dont la plupart sont des personnalités de la diplomatie, des affaires, de la politique et des médias. Ce sommet annuel est au centre de plusieurs controverses du fait de sa non-médiatisation et du caractère confidentiel du bilan des conférences.

Mais cela est déjà arrivé à Besancenot et les menbres de sa confrérie de ne pas se prononcer sur des sujets embarrassant ,comme le sionisme et qui pourtant aujourd’hui est le premier dans les manif pro palestinienne avec Mélanchon (sic) et sans oublier Julien Terzic en femme de ménage:

http://www.dailymotion.com/video/x77bgb

We Are Change Paris croise Olivier Besancenot lors d’une manifestation…

http://www.dailymotion.com/video/xfmtyt

Vous verrez bientôt Besancenot en première place pour dénocer les sociétés secrètes ,le porte voix bien en évidence.

Julien Terzic,Besancenot « antifa » VS Dieudonné ,Soral

Dimanche 31 mai, Paris 20e. Dieudonné fait campagne sur un marché avec une trentaine de ses camarades, dont des femmes et des vieillards. Paisibles. Jusqu’au moment où une cinquantaine de nervis se ruent sur eux, armées de marteaux et de matraques. Bataille rangée. Quatre arrestations et quasiment pas un mot dans les médias. On ne pouvait faire moins que d’interroger Alain Soral, présent sur les lieux de ce qu’il faut bien appeler une ratonnade… La vérité sur les

Lors de la manifestation en soutien à la Palestine, vous aviez déjà été violemment pris à partie. Ce sont les mêmes qui ont récidivé dimanche dernier sur un marché du 20e arrondissement de Paris ?

Oui, à quelques nuances près. Ceux qui nous ont attaqués dimanche sont bien les soi-disant “antifas” de la CNT qui nous avaient déjà pris à partie quand nous avions voulu défiler pour la Palestine, place Denfert-Rochereau, le 24 janvier dernier. En fait d’anarchistes, une petite bande de nervis en cheville avec la police depuis des années, et depuis quelque temps avec les milices sionistes… D’ailleurs, d’après des jeunes du quartier venus nous apporter leurs témoignages, plusieurs de ces soi-disant anarchistes antifas étaient des petits “bétareux”, du 19e arrondissement, leur cheveux noirs gominés cachés sous un foulard palestinien !

Quel rapport entre ces anarchistes de la CNT et “l’anti-antisionisme” ?

Il faudrait le leur demander. Pour qui s’intéresse à l’évolution de l’extrême gauche, ça fait des années, disons depuis les années Mitterrand, que les anti-fa, style Rasl’Front, Scalp… sont en réalité des officines plus ou moins sous contrôle gouvernemental, travaillant avec la police et les Renseignements généraux, et dont la principale fonction, bien plus que la lutte contre le Front national, en réalité sans danger, est de noyauter la cause palestinienne, très populaire à l’extrême gauche, afin de la contrôler, de la pervertir et au final de l’annihiler. Avec le discrédit des assoces comme SOS-Racisme – leur équivalent soft – et le phénomène Dieudonné, ces antifas, en réalité au service du pouvoir sioniste, se démasquent de plus en plus puisque qu’ils en sont maintenant réduits à traiter d’antisémites, donc de fascistes et de racistes, des Français issus de l’immigration solidaires des Palestiniens ! Nous l’avons bien vu ce dimanche comme nous l’avions déjà filmé le 24 janvier : des petits Blancs à crâne rasé agressant des femmes musulmanes au nom de l’antirascisme ! On en est là aujourd’hui, les milices antifas en sont réduites à ratonner pour les sionistes.

Dans la foulée, vous mettez en cause un certain Julien Terzic, proche d’Olivier Besancenot. Pourtant, la LCR se veut elle aussi antisioniste. En 2002, le rabbin Joseph Sitruk avait même mis les larmes aux yeux d’Oliver Besancenot à la télévision en le soupçonnant d’antisémitisme. Qu’est-ce qui a bien pu changer depuis ?

Le chef de cette milice soi-disant antifas est un certain Julien Terzic, ancien chef des Red Skins, c’était d’ailleurs lui qui menait la meute ce dimanche, lui qui a commencé à insulter Dieudonné en le traitant de “Bounty” – surnom habituellement donné à Malek Boutih, ancien patron de SOS Racisme, un comble ! –, lui encore qui a agressé notre caméraman Julien à coups de poing américain (vingt points de suture au visage et sept jours d’ITT) ; lui que nous avons copieusement filmé afin qu’il n’échappe pas cette fois à la justice, comme cela a souvent été le cas lors de précédentes agressions. Ce Julien Terzic, outre qu’il a blessé l’un de nos camarades, a eu surtout le tort de s’en prendre, le 24 janvier, aux femmes du centre Zahra, d’où la rouste que lui et ses petits camarades ont prise cette fois de la part de nos amis du Parti antisioniste. Je dirais sans grandiloquence qu’il est maintenant dans le collimateur du Hezbollah ! C’est autre chose que d’être en froid avec les skinheads ! Mais, autre révélation pour vos lecteurs non-initiés aux arcanes empuanties de l’extrême gauche, ce Julien Terzic est aussi l’homme de main du petit Besancenot. Celui auquel Besancenot fait appel pour faire “le ménage” comme il s’en vante, en roulant des mécaniques sur les plateaux télé, dans les manifestations pro-Palestiennes. Entendez, chasser par la violence les gens comme moi, qui essaient de défiler pour la Palestine au nom du drapeau français. Je sais bien que Besancenot, en bon bobo, fait faire son ménage par une employée de maison, mais si je peux me servir de cette interview pour lui faire passer un petit message : “La prochaine fois, Olivier, ton ménage, il va falloir venir le faire toi-même, parce que ta bonniche Terzic, si j’en crois nos dernières images, elle s’est mise à la course à pied !” Moins drôle : parmi les marteaux, bombes lacrymos et autres poings américains abandonnés par nos agresseurs mis en fuite et ramassés par la police, trône : un magnifique mégaphone… ciglé NPA.

Ces gens qui se prétendent “antiracistes” et qui viennent casser du Noir et de l’Arabe, ça a de quoi laisser rêveur…

Oui, les sionistes, à l’image de ce qu’est devenu l’État hébreu – un État belliqueux expansionniste et théologico-racial – en sont arrivés à leur niveau de contradiction maximum : aujourd’hui, un métis qui critique la politique du ministre des Affaires étrangères israélien Lieberman est traité de raciste, alors que ce même homme qui ourdit ouvertement le projet de déporter des populations civiles arabes ou de les éliminer en recourant s’il le faut à l’arme atomique, peut donner des leçons de droits de l’homme à l’Europe entière. Le tout avec la complicité de nos gouvernements ! Il s’agit bien d’une inversion de toutes les valeurs, mais pas de celles dont avait rêvé Nietzsche !

À l’heure où nous mettons sous presse, Le Parisien et France 3 ne parle que d’une simple “rixe”…

Ça aussi c’est un effet du sionisme, la manière dont les médias se mettent à mentir dès qu’on touche à la question palestinienne. Nous étions venus tracter sur un marché conformément à notre programme de campagne, accompagnés par une équipe de télévision, soi-disant sécurisés par la police (nous prévenons systématiquement la préfecture et les RG). Dieudonné se fait gazer à bout portant, nous sommes agressés – et ce n’est pas la première fois – par un commando armé de gazeuses, de poings américains, de marteaux et de matraques télescopiques ; quatre de nos agresseurs se sont fait arrêter par la police et vont passer en comparution immédiate pour violence en réunion avec préméditation, détention d’armes… Nous avons plusieurs blessés avec ITT, nous avons nommément identifié le meneur, multirécidiviste… mais les médias, pourtant présents, parlent d’une “rixe avec des inconnus” ! Voilà un parfait exemple de l’effet nuisible du sionisme sur la probité journalistique !

Où en est l’enquête ?

À l’heure où je vous parle, le capitaine Bessette du commissariat du 20e fait son travail ; je l’ai eu au téléphone, il m’a l’air d’un honnête fonctionnaire. Il y a quatre interpellés sur le fait, des armes, des plaintes, des vidéos… Mais ensuite, il y a les pressions hiérarchiques… À chacune de mes agressions,dont une fois par un commando de 35 nervis avec 7 victimes… tout a été classé sans suite ! Ça aussi, c’est une des nuisances du sionisme !


http://img261.imageshack.us/img261/5484/brigadafloresmagon2ac2.jpgJulien Terzics (chef du Service d’Ordre de la CNT) posant avec son groupe de musique.Le frère de Julien Terzic, patron de l’alternative libertaire a été membre du Bétar tout comme le frère de Julien Dray ancien trotskiste.

13334721758637.jpg

Image de prévisualisation YouTube

http://www.dailymotion.com/video/x9hrvd

Alain Soral agressé par le bétar une vidéo choque ! Les autorités affirment qu’ils savent qui a agressé mais on leurs a donné l’ordre de ne pas bouger !
Image de prévisualisation YouTube

 

中國 天津 Chine Tianjin, Pr... |
ninomouss |
Paparaziweb |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Accueil du site
| M. Leduc, prof d'Histoire-G...
| Infos Bgayet