Qui est le nègre du Rabbin Gilles Bernheim ?

Qui est le nègre du Rabbin Gilles Bernheim ? dans actu 43875742

Dans un communiqué envoyé depuis Jérusalem, le grand rabbin de France, Gilles Bernheim, a reconnu, mercredi 2 avril, avoir, dans ses Quarante méditations juives (Stock, 2011), plagié plusieurs passages d’un livre d’entretiens. L’ouvrage pillé, dirigé par l’universitaire californienne Elisabeth Weber (Université de Santa Barbara) s’intitule Questions au judaïsme ; il est paru chez Desclée de Brouwer en 1996.  Le plagiat porte notamment sur la reprise quasi-littérale de propos tenus par le philosophe Jean-François Lyotard (1924-1998) et enregistrés en 1991. D’autres « emprunts » à divers essayistes et écrivains – Jean-Marie Domenach, Elie Wiesel, Charles Dobzynski – ont été signalés depuis deux semaines, notamment sur deux blogs, Strass de la philosophie (qui s’intéresse à la philosophie contemporaine, tenu par Jean-Clet Martin, spécialiste de Gilles Deleuze) et celui de Jean-Noël Darde, de l’université Paris-VIII. (1)

« Je me suis appuyé, par manque de temps, sur un étudiant dont je tairai le nom et à qui j’ai confié des travaux de recherche et de rédaction. C’est la seule et unique fois que je me suis livré à un tel arrangement, dans un contexte, en 2011, où ma charge de travail et mes obligations ne me permettaient pas de porter toute l’attention nécessaire à la rédaction d’un livre. Ce fut une terrible erreur. Ma confiance a été trahie. Les plagiats démasqués sur Internet sont avérés. Il y aurait, dans ce livre, d’autres plagiats qui n’ont pas été identifiés à ce stade. J’ai été trompé. Pour autant, je suis responsable.« 

Le grand rabbin Gilles Bernheim, pris la main dans le sac pour plagiat acquiesce et présente ses excuses, mais trouve tout de même le moyen de rejeter la faute sur un étudiant, qui selon lui « ce fut une terrible erreur. Ma confiance a été trahie [...] J’ai été trompé. Pour autant, je suis responsable ».

Bernheim considère qu’il a été trahi par son élève après avoir confié des travaux de recherche et de rédaction. Intéressant ? Trahi par son nègre qui n’a pas bien fait son travail de nègre, n’a pas su mentir convenablement afin de camoufler le propre mensonge du Rabbin, à savoir que ce derniers n’écrit pas ses livres.

Mais tout n’est pas perdu pour notre rabbin, je lui conseil vivement d’écrire LE livre de sa carrière sous le titre « Le nègre imaginaire » qui sera repris par Steven Spielberg pour montrer au monde que par le mensonge le génie Bernheimien est bien présent.

Au cas où, Dieudonné à fait savoir qu’il a un alibi et n’est en rien responsable.

(1) http://www.lemonde.fr/culture/article/2013/04/03/le-grand-rabbin-gilles-bernheim

Pensetouseul

Laisser un commentaire

中國 天津 Chine Tianjin, Pr... |
ninomouss |
Paparaziweb |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Accueil du site
| M. Leduc, prof d'Histoire-G...
| Infos Bgayet