La LICRA est religieusement Laïque et le fait savoir

La Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (ou LICRA) s’emmerde en ce moment, sauf entre deux spectacles de Dieudonné pour l’interdire de travailler via la stupidité de Clothilde Chapuis, accusant l’humoriste d’être responsable de l’ assassina de sept personnes dont trois enfants et faisant six blessés, l’accusé étant pourtant Mohammed Merah. (1) Allez comprendre…

Le fait est que les affaires de cette entreprise ne fonctionnent plus, pour le dire clairement il y a une couille dans le potage, une couille qui ressemble étrangement à une quenelle, puisque Dieudonné fait salle comble à tous ses spectacles, quand d’autre sont obligés de s’exiler en Israël.(2)

Donc faisant face à cette lassitude qui rappel les heures les plus sombres de notre Histoire entre la photocopie et le café, ces derniers ont décidé de contrarier Christiane Taubira, Garde des Sceaux et ministre de la Justice, et pour ce faire, rien de mieux que de brandir la laïcité face à l’horrible serment des magistrats :

« Je jure de bien et fidèlement remplir mes fonctions, de garder religieusement le secret des délibérations et de me conduire en tout comme un digne et loyal magistrat. » (3)

La LICRA est religieusement Laïque et le fait savoir dans actu capture-plein-ecran-15032013-180919.bmp

Le « religieusement » déplait à cette caste très peu religieuse et très blanche !

Rappelons que la LICRA est passée de la « Ligue contre les pogroms » en 1927, devenue « la Ligue internationale contre l’antisémitisme » (LICA), puis la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (LICRA) en 1979 et qui aujourd’hui a comme président, Alain Jakubowicz, ce même Jakubowicz qui lança à Dieudonné  « on sait où sont tes enfants. On va bien rigoler ! » ….. Rigoler ? Comme Maurice Gutman, membre du CRIF ? (4) Bref, pour en revenir à la LICA, il est bon de rappeler que celle-ci a un passé bien trouble, l’historien israélien Simon Epstein, nous le remémore dans son livre « Le paradoxe français » :

« […] mon livre porte aussi sur la catégorie de ceux qui sont à la LICA et seront collaborateurs dans les diverses formes de collaboration. Les ministres à Vichy ? Il y a plusieurs anciens de la LICA y compris les anciens du Comité central de la LICA, par exemple René Belin le ministre du Travail ou François Chasseigne qui sera ministre du Ravitaillement en 1944. François Chasseigne est un ultra de la collaboration. Il était à la LICA en 1932, en 1936 il est considéré comme un ami de la LICA et reçoit pour les élections de 1936 le soutien de la LICA. En 1944, il est le vice-président d’une association en France qui s’appelle l’association des amis de la Waffen-SS ! »

« Autre exemple, le décret-loi Marchandeau : c’est la première loi antiraciste adoptée en France sous forme de décret-loi en 1939. Elle est votée suite à une campagne menée par les organisations juives, mais conduite essentiellement par la LICA. C’est Paul Marchandeau, ministre de la Justice, qui l’a fait voter. Ce même Paul Marchandeau sera collaborateur pendant la guerre, il sera vichyssois, soutiendra un régime dont une des premières mesures sera d’annuler la loi antiraciste de 1939. La loi sera annulée en août 1940. »

Tachons de garder religieusement ce secret.

(1) Dieudonné responsable de la mort des 3 enfants juifs selon la LICRA

(2) On se fait un plaisir de dire à Elie Semoun que Dieudonné fait salle comble dans toute la France !

(3) Lettre ouverte à Madame la Garde des Sceaux

(4) Le pédophile Maurice Gutman était membre du Crif /condamné au sursis +silence média

Pensetouseul

Laisser un commentaire

中國 天津 Chine Tianjin, Pr... |
ninomouss |
Paparaziweb |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Accueil du site
| M. Leduc, prof d'Histoire-G...
| Infos Bgayet