Gérald Dahan porte plainte pour insultes antisémites et propos homophobes,la suite du Rer D !

Après,

Appels anonymes signalant des départs de feu dans une dizaine d’écoles
Alex Moise s’envoie des messages antisémites
La fausse aggression du Rer D
Un rabbin se mutile pour faire croire ç une aggression antisémite
Rue petit dans le 19ème : « l’agression antisémite » a été commise par des juifs
Le coup monté de la profanation du cimetierre de Carpentras
Faux attentat d’une synagogue à Caracas pour discréditer Chavez
L’attentat de la rue Copernic, le témoignage de Raymond Barre
Faux incendie d’un centre social juif

L’imitateur avait injustement accusé un animateur de Rire et Chansons d’injures antisémites et homophobes. Condamné en appel pour dénonciation calomnieuse, il refuse de dédommager sa victime.

Gérald Dahan Gérald Dahan  

L’avocat d’un animateur de Rire et Chansons s’apprête à mandater un huissier pour contraindre l’imitateur Gérald Dahan, aujourd’hui à France Inter, à dédommager son client. Car, bien que condamné par la cour d’appel de Paris, l’humoriste refuse de payer.

« Son adresse n’est plus bonne et son avocat m’a adressé une fin de non-recevoir, enrage Me Emmanuel Mercinier, le conseil de l’animateur de Rire et Chansons. Malgré le caractère peu élevé de sa condamnation et après avoir accusé mon client de tous les maux, il se comporte comme les petits délinquants qu’on retrouve devant le tribunal correctionnel. »

L’affaire remonte au 2 novembre 2005. Ce jour-là, Gérald Dahan et Jean-Paul Dahbar, qui travaillaient tous les deux à l’époque à Rire et Chansons, se disputent un ordinateur. Ça dégénère. Dahbar dépose plainte le jour même pour violences volontaires. Légèrement blessé, il se voit prescrire une incapacité totale de travail de trois jours.

1.000 € de dommages et intérêts

Une programmatrice radio qui a vu la scène à travers la vitre du studio raconte que « M. Dahan tenait M. Dahbar par le cou, Dahbar était debout courbé vers la console […] alors que Dahan essayait de lui cogner le crâne sur ladite console. » Une procédure de licenciement pour faute grave est alors engagée contre Gérald Dahan, qui s’en émeut dans la presse.

Il raconte que Dahbar l’a insulté. Il lui aurait dit : « Tu n’es vraiment qu’un sale juif ! Un petit pédé ! » Un mois plus tard, Dahan dépose plainte pour insultes antisémites et propos homophobes. Problème : le directeur d’antenne et trois salariés expliquent que Dahan ne leur a jamais fait part de telles insultes. Gérald Dahan lui-même avait fini par déclarer aux policiers « ne plus se souvenir de la teneur précise » des injures que Dahbar lui avait adressées. Mis en examen, l’imitateur est condamné en première instance et en appel pour « dénonciation calomnieuse ».

Il doit verser 1.000 € de dommages et intérêts à sa victime. Jean-Paul Dahbar entend le faire payer. « Mon nom a été sali. J’ai reçu des mails d’insulte, des menaces », précise ce dernier. Contacté jeudi, l’avocat de Gérald Dahan, Me Michel Harroche, répond : « Au regard du montant astronomique demandé par M. Dahbar et de la modicité de la somme accordée par la justice, mon client s’est dit : “M. Dahbar va laisser tomber.” Maintenant, s’il nous fait une demande officielle, Gérald Dahan est tout à fait disposé à régler la somme. » Le jugement définitif avait été rendu en février dernier, depuis, et ce jusqu’à notre appel, l’humoriste n’a jamais manifesté son intention de payer.

http://www.francesoir.fr/


Une Réponse à “Gérald Dahan porte plainte pour insultes antisémites et propos homophobes,la suite du Rer D !”

  1. Christian dit :

    ce ne serait pas qu’UNE bande de névrosés, cette secte ?

Laisser un commentaire

中國 天津 Chine Tianjin, Pr... |
ninomouss |
Paparaziweb |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Accueil du site
| M. Leduc, prof d'Histoire-G...
| Infos Bgayet