Défiant Israël, des militants juifs lèvent le voile pour Gaza.

Depuis dimanche 26 septembre un groupe de pacifistes juifs ont levé le voile à bord d’une petite embarcation pour contester le blocus de la bande de Gaza où sont cloîtrés 1,5 millions de palestiniens… S’inscrivant dans un mouvement international qui ne cesse de prendre de l’ampleur et qui a déjà fait parler de lui.


Voir en ligne : L’avenir du mouvement humanitaire Free-Gaza s’inscrit dans l’histoire.Défiant Israël, des militants juifs lèvent le voile pour Gaza. dans actu t

Alors que le moratoire sur la colonisation n’a pas été prolongé et les discussions de paix retrouvent leur panne tant désiré par Israël, un groupe de pacifistes juifs se dirigent sur une embarcation maritime vers la bande de Gazat dans actu. Leur il’ intention est de défier, encore une fois, le blocus israélien et mettre en lumière les souffrances des Palestiniens qui vivent sur ce petit territoire qui est un ghetto inhumain.

A bord de leur catamaran battant pavillon britannique, dénommé « Irène », leur voyage durera, sans aucune escale, 24 heures. Ils ont quitté le port de Famagoustet situé en Chypre-Nord, avec une petite quantité d’aides. Ils sont Neuf militants en provenance d’Israël, de la Grande-Bretagne, d’Allemagne et des États-Unis. Le groupe a déclaré qu’il a pris une initiative symbolique, car il transporte des produits médicaux, un kit de purification de l’eau et des jouets éducatifs.

Les autorités de l’Etat hébreu ont qualifié, pour marquer leur rejet, la mission Irene « provocation » . Andy David, porte-parole israélien des Affaires étrangères ministère, faute de ne pas aller directement à la dissuasion violente comme fut le 31 mai dernier pour la Flottille de la Liberté, leur suggère de passer par des ports égyptiens et Israéliens, soutenant pour vérifier qu’il n’y a pas d’armes à bord. Interrogé par des journalistes, pour savoir si la marine d’Israël serait tentée de laisser-faire ou d’intercepter les activistes juifs, il a refusé de commenter. comme une

juif%20famagoust

L’Etat colonialiste dit avoir allégé des voies terrestres de passage vers Gaza, depuis mai. Mais maintient toujours le blocus naval, sous le prétexte que des armes de contrebande ne parviennent pas à la guérilla palestinienne du Hamast. Le blocus demeure car les produits qui arrivent à Gaza sont d’aucunes utilités pour les populations, un parfum ou un chocolat à Gaza, n’est pas un sac de ciment. Le premier est d’une futilité insoutenable et le second sert à la reconstruction des saccages de Tsahal.

« Par rapport aux restrictions qui les ont précédés ce qui est très petite » , a déclaré le capitaine de l’d’Irène, Glyn Secker, 60 ans, Britannique, se référant au prétendu assouplissement des restrictions. Rajoutant que « Gaza est bien une société barricadée avec d’énormes souffrance inhumaines. »

Parmi les passagers de l’embarcation « Irene » un certain Reuven Moskovitz, âgé de 82, qui est le plus ancien membre du groupe et un survivant de l’Holocauste. Il a déclaré « Israël n’a pas de frontières morales…/… Je m’en vais parce que je suis un survivant. Quand j’étais dans un ghetto et presque mort, j’ai espéré qu’il y aurait des êtres humains qui serait faire preuve de compassion et d’aide. »

Famagoustet n’est pas le même point de départ, des actions en partance pour la Palestinet, à partir de Chypre et par voie maritime. C’est une première. Habituellement ce sont les ports dans le sud de la Grèce qui servaient aux humanitaires qui se dirigeaient vers Gaza en 2008 à la mi-2009. Les autorités chypriotes grecques ont depuis interdit les traversées, à partir d’autres ports.

Famagoustet se trouve à environ 220 miles de la côte de Gazaouie. Il a été par le passé, entre 1946 et 1948, le port d’où de nombreux juifs ont été internés dans des camps par l’administration coloniale britannique. Alors qu’ils tentaient de rejoindre la Palestine, également sous la domination britannique à l’époque. Situé dans le nord de Chypre, Famagouste est maintenant sous contrôle turc, malgré qu’il s’est proclamé Etat indépendant sans être reconnu par Ankara.

http://www.argotheme.com/

 

Laisser un commentaire

中國 天津 Chine Tianjin, Pr... |
ninomouss |
Paparaziweb |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Accueil du site
| M. Leduc, prof d'Histoire-G...
| Infos Bgayet