Un journaliste grec abattu avant de faire des révélations sur la corruption

Des inconnus ont assassiné lundi matin un journaliste grec devant son domicile dans le quartier d’Ilioupolis au sud-est d’Athènes, avant de prendre la fuite, a-t-on appris de source policière. Les condamnations sont unanimes.

http://www.rtbf.be/info/sites/rtbf-info/files/imagecache/DetailImage/node_images/guilias.jpg

Les agresseurs au nombre de trois au moins, ont tiré vers 5h20 à plusieurs reprises sur le directeur de l’information de la radio Thema 98.9, le journaliste Socratis Guiolias, 35 ans, le tuant sur le coup, a ajouté la même source.

Ils ont ensuite pris la fuite à bord d’une voiture.

Selon les premières informations, les inconnus avaient demandé au journaliste de sortir de chez lui, prétextant qu’on lui volait sa voiture, avant de lui tirer dessus de sang-froid avec une arme automatique. Une vingtaine de douilles ont été retrouvées sur les lieux.

Les enquêteurs examinent toutes les éventualités, criminelles ou extrémistes notamment, pouvant expliquer cet assassinat.

Un groupe extrémiste, Secte des révolutionnaires, apparu en 2009, qui a notamment revendiqué les mitraillages d’un poste de police au cours duquel un policier avait été tué en juin 2009 et en février 2009 le mitraillage de la façade d’une chaîne privée de télévision, qui n’a pas fait de victime, avait menacé de mort « tous les journalistes« .

« Meurtre horrible »

Les partis politiques grecs ainsi que les organisations syndicales de la presse ont condamné fermement l’assassinat de Sokratis Guiolias, ces dernières y voyant un acte destiné à faire taire un excellent journaliste d’investigation, dont les papiers dérangeaient beaucoup de gens.

L’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) a également réagi. « Je demande aux autorités grecques de garantir que ce meurtre fera l’objet d’une enquête rapide et minutieuse et que le public sera informé de façon continue de son déroulement« , a déclaré la représentante de l’OSCE pour les médias, Dunja Mijatovic.

« J’espère que les responsables de ce meurtre horrible seront rapidement traduits devant la justice« , a-t-elle ajouté dans un communiqué.

http://www.rtbf.be/

Selon ses collègues, il était sur le point de publier les résultats d’une enquête sur la corruption :http://www.bbc.co.uk/

Une Réponse à “Un journaliste grec abattu avant de faire des révélations sur la corruption”

  1. Strato dit :

    Bonjour,

    Socratis était surtout dérangeant pour le système en tant que Blogueur.

    Il était fondateur et Blogueue du Blog Troktiko le premier site internet en terme de trafic en Grèce et parmi les 1000 plus importants au monde (toujours en terme de trafic)

    En tant que journaliste radio (son autre activité) il avait une position assez « Main Stream » donc ne dérangeait pas vraiment pour cela.

    Plusieurs millions de grecs allant sur un média non controlé (Troktiko) par le pouvoir corrompu en Grèce était effectivement un danger pour la caste de maffieux.

    Si il n’ y avait pas mort d’homme il serait risible de dire que c’est un « groupe terroriste » qui abat le Blogueur le plus populaire de Grèce mais surtout le plus indépendant au système et qui dénonçait la corruption !!!!

Laisser un commentaire

中國 天津 Chine Tianjin, Pr... |
ninomouss |
Paparaziweb |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Accueil du site
| M. Leduc, prof d'Histoire-G...
| Infos Bgayet