Drancy : l’imam M. Chalgoumi invente son agression.

Hassen Chalghoumi, favorable à une loi anti-burqa, affirme avoir été menacé de mort par un  » commando de quatre-vingt islamistes « , qui aurait fait irruption dans la mosquée de Drancy lundi soir. Il a porté plainte, tout comme… les mis en cause, qui l’attaquent pour diffamation. Ils l’accusent d’avoir inventé son agression.

http://vivreensemble.lalibreblogs.be/media/01/00/1949768158.jpgIls souhaitent ma mort, quelqu’un peut me liquider« . Depuis plusieurs jours, l’imam de Drancy s’estime menacé. La semaine dernière, l’homme fait parler de lui. Il est le premier responsable musulman à affirmer publiquement être favorable à une loi contre la burqa. « Une citoyenne de confession musulmane qui porte la burqa, elle choque les autres citoyens, elle montre une mauvaise image. Une femme qui a le droit de vote depuis 1945, qui a le droit de vivre librement, elle ne peut pas accepter ou comprendre ce phénomène », avait notamment expliqué sur i>Télé, vendredi dernier, Hassen Chalghoumi, l’imam de Drancy, en Seine-Saint-Denis. 

Trois jours plus tard, mardi matin, son entourage révèle à l’AFP que suite à ses propos, il est victime d’une expédition punitive : « un commando de quatre-vingt personnes a fait irruption dans la mosquée (…)  ils ont forcé le passage et se sont emparés du micro après une bousculade; Ils ont alors adressé des menaces et des anathèmes à l’adresse de l’imam, le traitant de mécréant, d’apostat et affirmant : on va liquider son cas, à cet imam des Juifs ». Hassen Chalghoumi renchérit : « Ils sont arrivés nombreux et étaient rentrés par la porte pour envahir la mosquée. Ils ont pris le micro, ils ont commencé à crier ‘Allah akbar’ ‘Dieu est le plus grand’, à m’insulter, à insulter la mosquée, la communauté juive, la République. »

Deux versions

Mais sur place, devant la mosquée, c’est une toute autre version qui nous est racontée. A l’unanimité, les fidèles présents lundi soir nous affirment que l’imam de Drancy n’a pas été agressé ce soir-là puisqu’il n’était pas présent. D’ailleurs, devant les questions pressantes des journalistes, M. Chalgoumi finit par reconnaître qu’il n’était effectivement pas là. « Mais c’était bien moi qui était visé, se défend-il. Si j’avais été présent, c’est à moi qu’ils auraient fait du mal ».

D’autre part, les fidèles assurent qu’en aucun cas, « un commando islamiste de quatre-vingt personnes » n’a fait « irruption » dans la mosquée. En revanche, un débat sur la burqa avait bien été organisé. A cette occasion, une dizaine de responsables religieux avaient été invités à prendre la parole. « Tout est resté pacifique, assure Abdel Labichi, habitué de la mosquée de Drancy, qui semble tomber des nues en apprenant les propos de Hassen Chalghoumi. Il n’y a pas eu de fatwa. On n’est quand même pas en Afghanistan, ici ! »

Même le second imam de Drancy, Yassine Aouidet, qui dirigeait la prière ce soir-là, ne comprend pas « C’est une invention complète. Personne ne m’a arraché le micro des mains. Après la prière, j’ai simplement invité différents responsables religieux, une dizaine, tout au plus, à donner leur point de vue sur l’interdiction de la burqa. En aucun cas, il n’y a eu menace physique ou verbale contre quiconque ».

Deux plaintes déposées

Mardi soir, deux plaintes ont été déposées. L’une, pour menaces de mort de la part de Hassen Chalghoumi. L’autre, pour diffamation, de la part des responsables musulmans présents lundi soir.

Qui dit vrai ?« Cette histoire d’agression, c’est la seule chose qu’il ait trouvé pour faire parler de lui » assure un fidèle rencontré près de la mosquée, soulignant que l’imam de Drancy doit sortir un ouvrage sur l’islam le 4 mars prochain.

lien

Alors qui est  l’imam M. Chalgoumi ?

Hassen Chalghoumi, imam de Drancy,est à l’initiative la création d’une association des imams de France ,l‘information a été confirmée mercredi 11 mars 2009 à l’occasion d’un diner-débat organisé par le Conseil des communautés juives du Val-de-Marne. Hassen Chalghoumi, imam de Drancy, à l’initiative du projet, souhaite « échanger des expériences de terrain dans une dimension inter-religieuse et citoyenne ».

Une Association des imams de France pour calmer les esprits commence par un mensonge ,avec le soutien du crif.(sic)

http://www.dailymotion.com/video/xc0gx5

Par rue89

 

 

Laisser un commentaire

中國 天津 Chine Tianjin, Pr... |
ninomouss |
Paparaziweb |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Accueil du site
| M. Leduc, prof d'Histoire-G...
| Infos Bgayet