L’OMS aurait volontairement surestimé le risque de la grippe A selon Le Parisien.

L’Organisation mondiale de la santé aurait volontairement surestimé le risque représenté par la grippe A en raison de collusion entre certains de ses membres et des laboratoires pharmaceutiques, écrit mardi Le Parisien. (Reuters/Romeo Ranoco)

 http://www.in-terre-actif.com/fr/galery/-logo-oms.jpgL’Organisation mondiale de la santé aurait volontairement surestimé le risque représenté par la grippe A en raison de collusion entre certains de ses membres et des laboratoires pharmaceutiques, écrit mardi Le Parisien.

La commission santé du Conseil de l’Europe entend ce mardi matin le numéro 2 de l’OMS à ce sujet avant de convoquer les porte-parole des industrues pharmaceutiques.

Selon l’enquête du Parisien les « liens d’intérêts » entre six experts de l’OMS et des firmes pharmaceutiques « sont avérés ». Même s’ils affirment leur indépendance, leurs relations avec les laboratoires entretiennent les soupçons sur l’impartialité de leurs décisions au sein de l’OMS », écrit le journal.

Dans un entretien au Parisien, le numéro 2 de l’OMS, le docteur Keiji Fukuda, repousse l’idée selon laquelle l’OMS aurait exagéré l’importance du virus, qui a fait près de 14.000 morts dans le monde.

« Cette accusation est fausse. Il s’agissait bien d’une pandémie », dit-il. Interrogé à propos de l’impartialité des membres de l’OMS, il répond : « Si un expert nous a délibérément dissimulé ses collaborations extérieures, s’il nous a menti, il sera sanctionné ».

 

Laisser un commentaire

中國 天津 Chine Tianjin, Pr... |
ninomouss |
Paparaziweb |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Accueil du site
| M. Leduc, prof d'Histoire-G...
| Infos Bgayet