Vaccination contre la grippe A : 77 % des Français estiment que le gouvernement a surréagi

90 % des Français ne se sont pas (encore) fait vacciner contre la grippe A (H1N1) et 78 % d’entre eux n’envisagent pas de le faire. 84 % des parents n’ont pas fait vacciner leurs enfants et 79 % d’entre eux n’ont pas l’intention de le faire. C’est essentiellement la peur des effets secondaires à long terme qui les freine : les trois quarts les redoutent, près de la moitié les craignent beaucoup. Voici quelques-uns des enseignements d’un sondage réalisé on line par Mediaprism Group, les 10 et 11 décembre derniers, auprès d’un échantillon de plus de 14.000 personnes âgées de 18 ans et plus. Selon cette enquête, la grippe est devenue « le » sujet de conversation, puisque 95 % en parlent régulièrement avec leur entourage. Globalement, 59 % des Français se considèrent mal informés par le gouvernement, 56 % mal informés par le corps médical et 69 % pensent que les médias ne relaient pas correctement l’information. De plus, les personnes interrogées portent un regard critique sur l’organisation et la gestion de la campagne de vaccination : les trois quarts la jugent mal organisée et 63 % approuvent le fait que les internes, les médecins du travail et les militaires soient réquisitionnés. Ces réactions générées par la peur sont à l’origine de rumeurs et de la paranoïa actuelle et expliquent que contre toute attente, les Français restent peu convaincus du danger de la grippe A et de la nécessité de se faire vacciner : 64 % jugent le virus de la grippe A peu ou pas du tout dangereux. Néanmoins, presque autant pensent qu’il peut provoquer le décès de personnes ne présentant pas de pathologie ni de fragilité particulière.

Enfin, toujours selon cette enquête, 55 % des Français déclarent avoir consulté leur médecin traitant qui, dans plus de la moitié des cas, ne leur a pas recommandé la vaccination. À l’évidence, le scepticisme et la confusion auraient été moindres si les professionnels de santé avaient été pleinement associés au processus de prévention et d’information, puisque 60 % des répondants préféreraient se faire vacciner par leur médecin traitant. Enfin, quelques mois après l’arrivée du virus, 77 % des personnes sondées estiment que le gouvernement a surréagi face à la grippe A.

http://www.lepoint.fr/actualites-sciences-sante

Laisser un commentaire

中國 天津 Chine Tianjin, Pr... |
ninomouss |
Paparaziweb |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Accueil du site
| M. Leduc, prof d'Histoire-G...
| Infos Bgayet