Téléthon:La directrice s’achète une maison et des rémunérations à 100 000 euros (avec vos dons)

http://wowfrostmage.files.wordpress.com/2009/03/voleur.jpgPierre Bergé a déclaré ce samedi que l’Association Française contre les Myopathies réalise des achats immobiliers avec les dons du Téléthon. Est-ce vrai?

Que lit-on dans le rapport de la Cour des comptes sur l’AFM (qui date de 2004)?

Des choses étonnantes.

Notamment à la page 79 du rapport.

L’achat d’une maison dans l’Essonne pour la directrice générale de l’association.

Or, note la Cour des Comptes: « bien que l’AFM ait exposé chaque année dans son rapport annuel la composition de l’ensemble de son patrimoine immobilier, cette maison n’y a jamais figuré. Les donateurs n’ont donc pas eu connaissance de son achat, de son utilisation ou de son coût. »

D’autres pratiques de gestion de l’association sont également critiquables: la Cour évoque des rémunérations supérieures à 100 000 euros bruts (page 8.).

Et sans parler de ce paragraphe étonnant (page 81): « De même, à l’occasion d’une mission à Papetee, un cadre de l’association est allé passer un samedi et un dimanche à Bora-Bora : le coût du trajet en avion entre Papetee et Bora-Bora ainsi que celui de l’hébergement et de la restauration ont été imputés en missions sociales dans le compte d’emploi. »

Note de la rédaction du Post: l’association a reçu le prix « Cristal de la transparence en 1998 rappelle Bakchich, qui a effectué un comparatif entre l’AFM et le Sidaction.

Sur RMC, Marc Reidiboym, auteur d’un livre sur les comptes des associations Donateurs si vous saviez, explique: « l’AFM a des pratiques critiquables… comme la plupart des associations. Certains investissements immobiliers se sont avérés hasardeux (l’achat d’un centre de conférence sous-utilisé sans l’Essonne). La facture de France Télévisions pour le coût de la réalisation de l’émission augmente chaque année. Il y a de la transparence, mais il n’y en a pas assez ».
(Sources: Bakchich, RMC, Cour des Comptes)

Le total des indemnités versées (indemnités conventionnelles et
transactionnelles) a été de 192 655 euros et 191 728 euros pour deux autres cadres de direction partis respectivement après quatorze et quinze années passées à l’AFM.D – Les avantages en nature Un certain nombre d’avantages ont été consentis par l’AFM à plusieurs salariés35.1 – Logement de fonction Après la nomination de sa directrice générale en 1991, l’AFM a acquis une maison dans l’Essonne pour 0,256 M »36″ ; bien que la directrice générale ait quitté l’AFM en 1998, elle a occupé cette maison jusqu’au milieu de l’année 1999″37″. Si l’achat de la maison a été, comme le prévoient les statuts de l’association, approuvé par l’assemblée générale, le procès-verbal de celle-ci ne fait pas apparaître que la destination de la maison avait été portée à la connaissance des adhérents.L’AFM a invoqué pour justifier l’achat de ce bien immobilier la nécessité de loger son directeur général dans l’Essonne. Cependant, aucun autre directeur général de l’AFM n’a résidé ou ne réside dans l’Essonne ni n’a bénéficié d’un logement de fonction. Or les associations reconnues d’utilité publique « ne peuvent posséder ou acquérir d’autres immeubles que ceux nécessaires au but qu’elles se proposent », selon l’article 11modifié de la loi du 1er juillet 1901.Bien que l’AFM ait exposé chaque année dans son rapport annuel la composition de l’ensemble de son patrimoine immobilier, cette maison n’y a jamais figuré. Les donateurs n’ont donc pas eu connaissance de son achat, de son utilisation ou de son coût.

35) L’association n’a pas toujours communiqué à ce sujet au cours de l’instruction des informations cohérentes avec les documents comptables. Dans plusieurs cas, une première réponse présentait les pratiques de l’AFM sous un jour plus modeste et plus conforme aux dispositions législatives et réglementaires que dans la réalité.

36) Cette maison comprend cinq chambres et un jardin de 1000 m².

37) Elle a ensuite été louée par l’AFM à une société, puis revendue en 2003 avec unemoins value de 30 490 euros.

7 Réponses à “Téléthon:La directrice s’achète une maison et des rémunérations à 100 000 euros (avec vos dons)”

  1. Martin dit :

    Un médecin allemand payé par le téléthon. Une rémunération scandaleuse
    « Heureusement, en France, il y a le Téléthon »
    LE MONDE | 03.07.07 | 15h25
    …() Candidat à l’expatriation, Thomas Voit avait, avant de rejoindre Paris-VI, postulé à l’université de Tours. Mal lui en a pris, car en France, contrairement au reste du monde où il est fréquent de postuler pour plusieurs postes à la fois, on lui a clairement fait savoir que « cela ne se faisait pas ». Accepté, il se voit octroyer un poste de professeur de 2e classe, au 6e échelon, le plus bas ! Refus de l’intéressé. « On me proposait le salaire et l’échelon que j’occupais dans mon pays en… 1991. » La solution viendra de Paris-VI, qui lui offre, outre le professorat, le poste de directeur médical de l’Institut français de myologie (IFM). « Heureusement, en France, il y a le Téléthon », ironise le président de Paris-VI, Jean-Charles Pomerol. C’est donc l’Association française de lutte contre la myopathie qui assure le salaire du directeur. À Essen, où il dirigeait un CHU et bénéficiait du statut très enviable de professeur de classe exceptionnelle, Thomas Voit cumulait un salaire de professeur avec ses consultations privées à l’hôpital, soit une rémunération oscillant entre 230 000 et 280 000 euros par an. Ici, même en cumulant sa rémunération de professeur et celle de directeur de l’IFM, il a perdu 50 000 euros. En attendant d’accéder au poste de professeur de 1re classe, il doit se contenter de celui de professeur associé. « J’ai passé beaucoup de temps lui expliquer qu’il y aurait des jours meilleurs », raconte Jean-Charles Pomerol. Compréhensif, Thomas Voit n’accable pas le président de l’université. Il voit surtout dans ces tergiversations la conséquence de la faible autonomie de décision du patron de l’université. « La vraie différence, c’est que si un président d’université allemande vous donne une lettre vous assurant d’un poste x à une date donnée, il est impensable que cela ne se réalise pas. Alors qu’en France… » Bardé de diplômes, l’universitaire n’a pas échappé non plus à l’étape de la validation de sa qualification par la Commission nationale universitaire (CNU). « On vous donne un thème dans une enveloppe et vous disposez de 60 minutes pour préparer un exposé d’une trentaine de minutes devant les membres de la CNU. Le tout avec un crayon à la main, sans ordinateur ni accès à Internet, sur n’importe quel thème de la génétique. Et bien sûr en français ! résume Thomas Voit.

    Brigitte Perucca
    Article paru dans l’édition du 04.07

  2. mathys dit :

    Si cette histoire se vérifie, elle ne mérite qu’une balle dans le cul qui lui sert de tête.

  3. Isabelle dit :

    Une honte!!! Et dire que nos amis les animaux sont utilisés à l’expérimentation animale pendant que ces connards en profitent!!!

  4. Christian dit :

    Voilà pourquoi ont réclame toujours plus chaque année c est une honte pour les malades et leur famille c est vers eux que cette argent devrait revenir .

  5. Henry Cornil dit :

    C’est lamentable. Ce genre de personnages font perdre toute crédibilité aux associations qui utilisent correctement l’argent collecté. Et les ONG médicales, pour ne parler que d’elles, ont de plus en plus de mal à rester actives là où des populations sont dans la détresse, parce que dans certaines associations, l’argent est détourné.
    Il faudrait des sanctions extrêmement sévères pour ce genre de détournement, en s’appuyant sur la mise en danger d’ethnies entières que cela implique.

  6. lepan virginie dit :

    Voilà entre autre pourquoi je ne donnerai pas un sous à ce genre d’association !!! Pis ça leur évitera peut être de torturer des animaux pour leurs essais !!!!

  7. Eriana dit :

    À PARTAGER autant que vous voulez!!!!!

Laisser un commentaire

中國 天津 Chine Tianjin, Pr... |
ninomouss |
Paparaziweb |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Accueil du site
| M. Leduc, prof d'Histoire-G...
| Infos Bgayet